Logo G.R.A.C
Année 2013
 
    Bandeau s'unir
   
Logo FDHCM MUSIQUE DANSE ARTS PLASTIQUES THÉÂTRE CINÉMA POÉSIE

PHOTOGRAPHIE DROIT ACTION HUMANITAIRE PHILOSOPHIE

Logo Génération Diversité
   
   
 
     Créations et innovations du GRAC
de 2009
  à 2012
      Festival des Droits Humains et des Cultures du Monde de L'Haÿ-les-Roses
2013
2014
2015
2016
 
Icones CRÉATION  
 

Le 7 novembre 2013 

Festival de la Diversité aux couleurs du Maroc

 

IMA

(Institut du Monde Arabe)

 

Sous le haut parrainage de Vivendi

Inauguration du Festival de la Diversité aux couleurs du Maroc

Programmation (2414 ko) Logo Adobe

Invitation (873 ko) Logo Adobe

Allocution de l'ambassadeur (280 ko) Logo Adobe

Photos     Vidéos

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Sous le haut parrainage de Vivendi

Le jeudi 7 novembre, à l’Institut du Monde Arabe

Inauguration du Festival de la Diversité aux couleurs du Maroc

 

L’Institut du Monde Arabe (IMA Icone lien externe) accueillera le jeudi 7 novembre une création mariant les arts traditionnels du Maroc, la musique classique, le jazz et les danses urbaines. Ce spectacle conçu et réalisé par le Groupe de Recherche Arts et Cultures (GRAC Icone lien externe), sous la direction de Georges Boukoff, s’intitule No man’s Langues pour signifier que sans la mixité des langages, et donc le dialogue entre les cultures, tout devient désert, désolé, vide de sens.

C’est autour du Maroc que se tiendra cette rencontre exceptionnelle entre danseurs hip hop des Cie So Fly, Unity et Ultimatum Step, dirigés par Alexis Sadefo et Timothé Chaumont, musiciens du World Music Jazz Orchestra, et de grands artistes marocains, comme Naziha Meftah et Mye Hachem Derdabi, auxquels se mêleront de talentueux amateurs de l’École Polytechnique, de SciencesPo et de l’ESSEC.

No Man’s Langues s’inscrit dans une dimension plus vaste, le Festival de la diversité aux couleurs du Maroc, qui répond aux aspirations des jeunes artistes des cités et des grandes écoles auxquels Vivendi a offert une année de stages d’initiation aux cultures du monde. Deux spectacles ont déjà ponctué ce parcours : Voyage au cœur des musique du monde, en février, à l’École Polytechnique, et Rhapsody in Rap, au théâtre de L’Haÿ-les-Roses en juin.

Pour Georges Boukoff, Directeur artistique du Festival de la Diversité aux couleurs du Maroc et Président du GRAC , « No Man’s Langues est plus qu’un spectacle : c’est le manifeste vivant d’une nouvelle approche de l’éducation artistique qui prend en compte les richesses de la diversité afin qu’elles soient reconnues comme partie intégrante du patrimoine de notre pays et de l’exception culturelle française ».

Le GRAC se consacre à cette mission avec le concours de bénévoles, de formateurs, d’artistes, d’associations, de grandes écoles et d’universités de plus en plus nombreux à le rejoindre. Mais sans le soutien et le parrainage de Vivendi que renforce la solidarité de l’Institut du Monde Arabe, un tel aboutissement eût été impossible.

Vivendi a inscrit depuis 2003 la diversité culturelle au rang de ses principaux enjeux de responsabilité sociétale (RSE). Le Groupe entend en particulier promouvoir celle-ci comme un levier de croissance et un pilier de cohésion sociale. Le site web www.cultureswithvivendi.com Icone lien externe est une illustration concrète des actions de RSE qu’il mène, et comprend notamment une rubrique dénommée « Dialogue interculturel Icone lien externe » qui démontre le rôle de la culture pour favoriser la compréhension mutuelle.

 

 

• Notre spectacle est l’histoire d’une rencontre entre artistes professionnels marocains et français, jeunes danseurs hip hop des cités, musiciens classiques et jazz des grandes écoles qui, à l’initiative du GRAC, relevent le défi de jouer ensemble.

Il n’existe pas une jeunesse en France, mais une multitude de jeunes qui n’ont parfois que leurs tranches d’âges en commun. Nous avons dû franchir beaucoup de murs et de portes pour que des danseurs de la banlieue Sud et des musiciens des grandes écoles se rencontrent et travaillent aux côtés d’artistes reconnus, ce qui ne s’était jamais produit ! Pourquoi une initiative aussi évidente est en fait si exceptionnelle?

Les richesses de la diversité ne peuvent naître que du dialogue entre personnes d’origines et d’horizons multiples qui, le plus souvent, s’ignorent en raison des frontières sociales et culturelles dressées entre elles. On ne peut les dépasser que si le désir de connaître ceux qui ne nous ressemblent pas l’emporte sur l’indifférence, la défiance et les préjugés.

Les artistes du spectacle ont parcouru ce cheminement qui les a conduits de leur univers à ceux qu’ils ne connaissaient pas et qu’ils apprirent à découvrir pendant dix mois d’intense préparation ponctuée par deux créations : Voyage au coeur des musique du Monde, joué le 14 février 2013, à l’École Polytechnique, et Rhapsody in Rap, donné au théâtre de L’Haÿ-les-Roses, le 22 juin 2013.

« No man’s Langues » est l’aboutissement de ce parcours, le manifeste vivant d’une nouvelle approche des arts qui prend en compte les richesses de la diversité afin qu’elles soient reconnues comme partie intégrante du patrimoine de notre pays et de l’exception culturelle française. C’est pour accomplir cette mission que le Festival de la Diversité a été créé. Allocution du Général Yves Demay, Directeur de l’École Polytechnique, en présence de Pierre Coilbault, Vice-président du Conseil Général du Val-de-Marne, Maire de l’Haÿ-les-Roses, de Simon Gillham, Directeur de la Communication et des Affaires publiques de Vivendi, et des artistes, après le spectacle “Rhapsodie in Rap”, joué à L’Haÿ-les-Roses le 22 juin 2013. No Man’s Langues ou l’École de la Diversité.

Georges Boukoff
Directeur artistique, Président du GRAC

 

Ambassadeur_du_Maroc
L'Ambassadeur du Maroc, M. Chakib Benmoussa, à L'Haÿ-les-Roses, M. Pierre Coilbault, Maire
et M. Georges Boukoff

Ambassadeur_du_Maroc

Ambassadeur_du_Maroc

 


Prélude n°4 de Chopin, extrait du spectacle No Man's langues de Georges Boukoff,
créé à l'Institut du Monde Arabe.

 


Caravan Battle Ballet, sur une musique de Duke Ellington
Arrangement de Georges Boukoff
Chorégraphie de Timothé Chaumont et d'Alexis Sadefo
Extrait du spectacle No mans' langues
,
créé à l'Institut du Monde Arabe.

 


Bach l'oriental, arrangement de Georges Boukoff.
Chorégraphie de Timothé Chaumont et d'Alexis Sadefo
Extrait du spectacle No mans' langues de Georges Boukoff,
créé à l'Institut du Monde Arabe.

 

 
 
Nos partenaires
Ecole Polytechnique Logo Arcade Logo SciencesPo Logo BRIEF Logo Vivendi
Logo FIAP Logo ATF Logo Conseil Général du Val de Marne Logo Ville de L'Haÿ-les-Roses  
 
 

 

 
      Haut
     

© 2008-2016 - G.R.A.C - Groupe de Recherche Arts et Cultures - Mentions légales